Liège

La 4e édition de l'épreuve liégeoise a rencontré un franc succès


Le Beer Lovers’ Marathon, course de 42 km au coeur de Liège avec une quinzaine de ravitaillements... à la bière, est avant tout un rendez-vous folklorique très cosmopolite. 

Le thème de cette année, les super-héros, a rassemblé des gens venus de partout. Nous avons croisé des Français venus en nombre, des Allemands, des Suédois, des Japonais, des Australiens, des Hongrois, des Coréens, des Vénézué liens, des Anglais… On vient de partout pour participer à cette épreuve magique en Cité ardente. Et ils sont nombreux à souligner l’ambiance unique qui règne sur le BLM liégeois.

“L’ambiance est incroyable ici à Liège, soulignait Bertrand, venu de la région parisienne. Je ne fais qu’un marathon folklorique et c’est ici, nulle part ailleurs. Les Liégeois ont un sens aigu de la fête et de l’accueil. C’est incroyable !” 

Et il est vrai qu’au kilomètre 25, les esprits étaient déjà bien lancés dans une dimension festive. Au stand de la Ste Nitouche (9,5 %), les gobelets tournaient au son de l’accordéon et on pouvait voir ici et là des coureurs déguisés entamer quelques pas de danse au son de l’accordéon. Ensuite, ils quittaient Roture et sa résonance particulière pour poursuivre l’aventure…

© Croix

Le Beer Lovers’Marathon est aussi une vraie machine qui évolue d’année en année. Tout est prévu, ou presque. Le parcours propose des arrêts avec des brasseries mais pas uniquement. Les concurrents ont une carte du parcours qui donne les arrêts où ils trouveront de la bière, des produits de bouche, de la musique et même des toilettes. 

Les échos recueillis ce dimanche étaient unanimes quant à la qualité du marathon, depuis l’accueil des coureurs jusqu’à l’arrivée place St Lambert. Après la course plus écologique (plus de gobelets jetables), les héros du jour se retrouvent pour l’after party dont la carte d’accès n’est donnée qu’au 33e kilomètre, histoire de motiver les troupes… Pour l’anecdote, bravo à cette équipe qui a couru les 42 km en poussant une goélette et qui a réussi l’exploit de monter les 374 marches de la montagne de Bueren en portant cet engin pour le plus grand bonheur du jeune garçon qui était à bord.

>>> Nos photos du Beer Lover's Marathon sur la page Belgium Running