Il n’y aura plus de Danesi à Visé la saison prochaine. Sébastien part en France et son frère Benjamin a levé l’incertitude qui plânait sur son avenir.

"J’arrête", dit-il, joignant le geste à la parole. "Je ne rejoindrai pas Sprimont non plus. La compétition me manquera, mais pas l’entraînement. J’ai eu trop de petits bobos ces derniers temps, mon corps dit stop."

Après deux opérations, il n’a jamais plus pu s’entraîner régulièrement. Au plus haut niveau, ce n’était pas tenable. Pas question de redescendre de deux échelons non plus. "Je n’aime pas faire les choses à moitié. Je vais continuer à faire du sport, mais pour le plaisir : de l’escalade ou du tennis."