La troisième et dernière manche du biathlon d’été à Fayembois fut à nouveau un succès.

C’était ce dimanche que se tenait, enfin sous le soleil, une nouvelle manche du biathlon d’été, discipline qui allie trail et tir à la carabine laser. Une fois de plus, cette épreuve était sold out bien avant la date prévue. Joachim Wacquez était vraiment satisfait du résultat. "C’est la première fois qu’il ne pleut pas et ça change tout, même si d’aucuns disaient que Fayembois sans boue, ce n’est pas Fayembois… D’après les échos recueillis, il est clair que cette manche est la plus dure, la plus exigeante avec ses 390 m de D + pour 8 km de course. Mais on sait que les gens viennent ici pour souffrir un peu et surtout pour se détendre par la suite."

Le biathlon d’été connaît un succès croissant et mieux encore, il rajeunit. "Il y a de plus en plus d’enfants qui se joignent aux adultes. D’ailleurs, le premier et le troisième du 5,4 km sont des jeunes de 12 ans. Idem chez les dames (3e du 5,4 km). Les futurs champions de biathlon sont déjà là…"

Côté anecdote, épinglons ce beau compliment d’un coureur venu spécialement de Finlande pour découvrir cette épreuve. Il a déclaré que c’était le plus pro et le plus grand biathlon d’été qu’il ait pu voir à travers le monde.

Après les trois manches qualificatives, place à la finale qui se déroulera sur un format un peu différent. "Nous connaissons à présent les 50 hommes qualifiés ainsi que les 20 femmes qui ont obtenu les meilleurs résultats. La finale aura lieu le 13 octobre sur les coteaux de la Citadelle, sous la forme inédite d’un sprint et d’une poursuite. Il y aura du spectacle et des rebondissements."

Côté résultats, signalons la victoire de François Van Der Ouderaa et de Fanny Tilkin sur le 8 km. Naël Lebacq et Stéphanie Ziant se sont, eux, imposés sur le 5,4 km.