Un de plus ! Encore un franc succès pour cette dernière manche du biathlon d’été.

L’organisation a réuni 30 équipes de quatre coureurs pour la journée des relais du samedi et quelque 300 amateurs de cette discipline en solo le dimanche. Le parcours dans le bois de Fayembois avait de quoi casser les pattes des plus aguerris au trail.

Chez les dames, on attendait un beau duel entre Astrid Vliegen et Nele Vermeulen. Un seul point les séparait au général après la manche de Banneux. Hélas, Astrid n’a pas pu se lancer dans l’aventure. "Je suis malade et parfois, il faut écouter son corps et poser un stop. Je suis quand même là pour l’ambiance et pour encourager mon fils qui court en juniors."

La lutte a eu lieu entre Nele Vermeulen et Coraline Capelle. La victoire s’est jouée dans le dernier tour de pénalité où Nele s’est arrachée pour doubler sa rivale dans les derniers hectomètres.

Il n’y a que 5 secondes pour séparer les deux dames. "Ça a été chaud du début à la fin, nous confiait Nele. J’ai eu de la chance sur le final. Je viens de loin mais quel plaisir pour moi de vivre de tels moments. L’ambiance est terrible et s’il y a de la rivalité en course, on se retrouve ensuite au bar pour boire une bonne bière entre copines, plus entre adversaires. Je serai là en octobre et bien entendu, la saison prochaine !"

Cette dernière manche qualificative a permis de déterminer les 50 meilleurs messieurs et les 30 meilleures dames pour la grande finale qui aura lieu le 17 octobre à Flémalle. Au programme : un sprint le matin et une poursuite l’après-midi. Comme les juniors sont de plus en plus nombreux, on leur a promis une mass start le même jour.

Le biathlon d’été a tenu ses promesses et la boue sur l’anneau de pénalité a donné du fil à retordre à ceux qui ont eu du mal avec la carabine laser.