La position des Métallos, toujours privés de succès à la maison, devient dangereuse

Même si le groupe dispose de moins de qualités que les saisons précédentes et si l’option "jeunes" (Soriano, Panepinto, Lapierre, Van Roosebeke, Camizzi, Bonanno ou Nicolato) a été avancée, la position des Métallos devient dangereuse.

"L’avenir de notre entraîneur à la tête de l’équipe n’est pas du tout en danger. Il a notre entière confiance et, à aucun moment, on ne s’est posé la question d’une séparation, certifie Quentin Falcione, le directeur sportif. Il est hors de question que Christophe soit le seul responsable de la situation actuelle. On a rajeuni l’effectif et on était conscient de s’exposer à des soucis en cas de problèmes physiques de joueurs clés. On ne mérite pas dix points de plus, mais bien 3-4. Et, à ce moment-là, on vit la saison prévue. On n’est pas surpris, il faut juste garder la bonne mentalité et faire bloc."