Les deux parties se quittent "d'un commun accord".

Titularisé pour la première fois avec Seraing le 9 novembre dernier face à Winkel, Lucas Walbrecq apparaissait également dans le onze de base les deux semaines suivantes. Il ne parvenait cependant jamais à vraiment s'illustrer avec les Rouge et Noir.

Avant même l'arrivée du nouvel entraîneur, le joueur a demandé à quitter le noyau des Métallos. Un souhait que les dirigeants ont accompli.

"Le club a accédé à la demande de Lucas Walbrecq, qui souhaitait rompre son contrat avec effet immédiat.

Cette rupture de contrat de commun accord a été actée ce jeudi.

Nous remercions Lucas pour son apport durant le premier tour de la compétition et lui souhaitons bonne chance pour la suite de son parcours", peut-on lire sur le site internet du club.