Il était arrivé cet hiver, en provenance de Nationale 2 française.

Arnold Temanfo n'aura porté la vareuse sang et marine que durant quelques rencontres. Le défenseur de 26 ans avait débarqué de Saint-Maur lors du mercato hivernal et s'était engagé pour six mois. Une aventure raccourcie suite à la situation que nous traversons. "Dommage car Liège pouvait se sauver sur le terrain", estime Temanfo.

Le joueur est reparti en France auprès de sa famille et ne reviendra (en principe) plus. "J'ai l'intention de rester ici, plus près de ma famille. Financièrement, même si le foot ce n'est pas que l'argent, je m'y retrouve mieux. Mais si une opportunité se présente en Belgique, pourquoi pas...", dit-il.

Il aura disputé trois matchs complets au sein de la défense liégeoise (plus 69 minutes contre Seraing, lors du match arrêté). "Je garderai beaucoup de bons souvenirs. Le groupe et le staff m'ont très bien accueilli. Le coach est top. J'ai appris plus de choses avec lui en un mois qu'avec certains en une ou deux saisons. Et puis, il y a ce public en or qui pousse de la première à la dernière minute, à domicile comme à l'extérieur. Je reçois plein de messages chaque jour. Je voudrais remercier toutes ces personnes."

Hormis l'aspect financier, le côté sportif a également joué un rôle. "C'est stressant de jouer le maintien. Je trouve dommage ce manque d'ambition."

Après Sergio Teruel, il s'agit du deuxième défenseur à quitter à le navire.