Quelle insatiable athlète, Delphine Thirifays, qui touche à toutes les disciplines avec un certain succès. Elle performe en course à pied, elle réalise d’incroyables défis sur son vélo de route, elle excelle en tennis et, le week-end passé, elle s’est alignée sur le duathlon de l’Xterra Belgium où elle a brillé.

"C’est la première fois que je me lançais sur un Xterra full distance. Avant le départ, j’étais déjà envahie par le stress car je suis une vraie néophyte à VTT et que je n’avais pas eu le temps d’aller repérer le parcours avant le jour de l’épreuve. Dans la première section de course à pied, j’ai beaucoup donné pour essayer de prendre un maximum d’avance. Tout s’est passé comme prévu et je suis sortie de la transition en première position. Ensuite, les choses se sont un peu compliquées quand on a abordé la deuxième partie tant redoutée : 35 bornes à VTT dans les bois et les labourés. Le début du parcours était plutôt roulant et en côte - ce que j’affectionne beaucoup comme effort- et ça m’a permis de m’en sortir sans trop de difficultés. Une fois arrivée au 10e kilomètre, mon chemin de croix a réellement commencé ! D’un parcours roulant, on est passé dans du vrai technique, avec des pierres, des racines, un sol trempé avec la pluie qui n’arrêtait pas de tomber. J’ai dû mettre pied à terre à plusieurs reprises et j’ai perdu de nombreuses places. Les concurrents me doublaient, tout cela à cause de mon manque d’aisance et d’agilité sur mon VTT."

Delphine Thirifays n’est pas du genre à se laisser abattre ou à baisser les bras. "Je suis restée vigilante mais ça devenait de plus en plus éprouvant. J’étais couverte de boue et j’ai parcouru les 10 derniers kilomètres sans clipser les pédales car la boue rendait cet exercice impossible. Après 3h de calvaire, je suis enfin arrivée à la zone de transition. Il me restait 5km de course à pied. J’étais déjà bien cuite et je n’ai vu aucune fille devant moi, ni derrière. J’ai donc géré mon final pour aller chercher la 2e place au général et une belle victoire dans ma catégorie."

Delphine Thirifays a pris goût à l’exercice. Elle sera donc à Genève dans trois semaines pour, cette fois, un duathlon route full distance.