Ce lundi, à l’annonce de la saison blanche, certains pestaient alors que d’autres clubs étaient soulagés, surtout financièrement. À Pontisse, c’est sur le plan sportif que l’on avait le sourire. "Il faut bien le dire, sportivement, ce Covid est une aubaine pour nous et nous allons pouvoir bénéficier d’une deuxième saison en P1. Je lui dis merci (rires)", lance le président Alain Petit.

En effet, la saison de Pontisse s’annonçait très compliquée après avoir encaissé 19 buts en trois matchs. "Nous avions très mal construit. L’équipe avait été décimée par les départs et nous n’avons pas réellement eu les joueurs que nous voulions." Déjà au moment de rejoindre la P1, Pontisse avait été un peu aidé par ce virus. "Nous méritions la montée après avoir longtemps dominé le championnat de P2 mais il faut tout de même dire que nous avons eu un peu de chance lors de la dernière journée avant l’arrêt. C’est important de le reconnaître. Nous n’allons pas cacher notre joie."

Réaliste, Alain Petit estime qu’il a même tiré une troisième carte ‘chance’. "Nous avons plus de temps pour reconstruire quelque chose convenablement, en commençant par choisir le coach idéal, c’est primordial. Ne pas faire comme la saison dernière en recrutant tous ceux qui nous disaient qu’ils avaient joué au Standard, à Wembley et à Chelsea alors qu’ils y étaient chez les amateurs. La priorité est de se maintenir mais s’il y a moyen de faire quelque chose de plus, je ne dirai pas non. Le problème, c’est que même avec des bons joueurs, nous ne sommes pas certains que la mayonnaise peut prendre."

Un sport plus sain

Le président Alain Petit va même plus loin et espère que cette crise permettra de revenir à des bases saines. Avec un aspect sportif qui reprend le dessus sur le financier. "Peut-être que moins de clubs jetteront de l’argent par les fenêtres et que certains joueurs seront beaucoup plus abordables."

Saison blanche pour le foot amateur: est-ce la bonne décision ?

Votes clôturés

Oui, il était impossible de reprendre 66,5%
Non, de nombreux clubs vont mourir 33,5%

4253 votes