Trahi par une fébrilité défensive, Visé concédait les premières velléités au crédit de son adversaire, qui inscrivait le premier but de la partie sur coup-franc, par Spaenhoven.

Les hommes de José Riga réglaient alors la mire, s'appuyaient sur une meilleure circulation du ballon pour imprimer un rythme supérieur aux échanges. Il n'y en avait (presque) plus que pour les Oies. Si Perseo égalisait, l'URSLV jouait avec son bonheur (Manfredi et Perseo) mais aussi de malchance quand Thuys voyait sa reprise fracasser le dessous de la transversale.

Visé reprenait difficilement sa marche en avant dès le retour des vestiaires et laissait à nouveau l'opportunité (galvaudée) à Mputu de remettre Tirlemont aux commandes de la partie. Le coup de semonce se transformait en douche froide à l'heure de jeu: Laureys passait la défense visétoise en revue pour faire mouche via le poteau. Pour couronner le tout, Perseo était très sévèrement exclu à dix minutes du terme par un arbitrage peu à son affaire. Le buteur visétois sera ainsi privé du prochain derby à Liège. Double perte pour l'URSL Visé !

La fiche du match

  • Visé : Crémer, Bonemme, R. Wilmots, Schillings, Gerits, Cavagnera (82e Panepinto), Thuys (86e Musset Quintais), Manfredi, M. Wilmots (71e Reciputi), Cascio, Perseo.
  • Tirlemont: Hannes, Jochmans, Vos (46e Farin), Meeus, Singh, Kempeneers, Claes (72e Yagan), Spaenhoven, Swerten, Laureys (62e Osei-Berkoe), Mputu (89e Struys).
  • Arbitre: M. Diskeuve.
  • Avertissements: Schillings, Gerits, Bonemme, Reciputi.
  • Exclusion: 81e Perseo (2 cj.).
  • Les buts: 9e Spaenhoven (0-1), 20e Perseo (1-1), 58e Laureys (1-2).