Liège Dylan Lambrecth n’entend pas se laisser déstabiliser par ses soucis actuels.

Ce fut comme un coup de tonnerre dans le microcosme du football hamoirien la semaine passée lorsque tomba cette information concernant l’attaquant des Rats Dylan Lambrecth : le parquet de Liège requiert contre lui 6 mois de prison ferme pour vol qualifié et vol simple.

Sur les bords du Néblon, c’est la stupéfaction. Mais si les dirigeants du stade Émile Thisnes ne veulent pas commenter cette situation, ils tiennent à soutenir leur joueur, comme l’explique le principal intéressé.

"Tout le monde est derrière moi ici, des dirigeants aux supporters en passant par le staff et les joueurs. Tous me soutiennent et comptent sur moi. C’est un club familial, humain, où j’ai été parfaitement accueilli et, avec Liège, ce sont les deux clubs où je me suis senti le plus à l’aise, le mieux intégré. Regardez, comme dimanche, avant le match face à Namur, le président et le coach ont parlé dans le vestiaire en m’affirmant leur soutien devant tout le groupe."

Un soutien unanime qui confirme à Dylan Lambrecth qu’outre les raisons sportives il a bien fait de déposer son sac chez les Bleu&Noir.

"Depuis que je suis à Hamoir, ma vie est plus stable qu’auparavant, je suis plus posé. Je suis tombé sur les bonnes personnes et, dans les circonstances actuelles, c’est très important. Cela me rend plus fort et, grâce à cela, rien ne m’atteint, je me sens très fort mentalement. Et franchement, je ne pense même pas à cette date du 10 octobre, quand le jugement sera rendu. Je n’en ai rien à foutre, on verra ce qui sera décidé. Ce qui m’énerve, c’est que l’on ait inventé certaines choses me concernant, que l’on ait grossi toute cette histoire. Ceux qui ont voulu m’atteindre n’y sont pas parvenus mais, malheureusement, cela a fait beaucoup de peine à mon entourage, à ma famille. Le ou la journaliste qui a lancé cette info, en exagérant tout, n’a pas bien fait son métier, n’a pas été correct(e) et cela a semé le doute chez les gens en ce qui concerne la personne que je suis."

Une chose est sûre, Dylan Lambrecth ne semble pas trop affecté par ces événements. Au contraire, l’attaquant hamoirien semble bel et bien prêt à se défendre civilement et à tout donner sur le terrain. Preuve que les dirigeants du stade Émile Thisnes ont bien fait de lui accorder leur soutien.