Liège

Double sentiment pour les Liégeois. Ce point conquis de haute lutte, le RFCL doit le savourer à sa juste valeur.

Liège avait une idée derrière la tête dans le Limbourg : prouver que le récent 6 sur 6 réussi à Rocourt n’était pas dû au hasard, et donc jouer un vilain tour à un des ténors de la série, seule équipe encore invaincue.

Au bout d’une bataille à armes inégales de plus d’une heure, magnifiant sa performance, le RFC Liège a frôlé l’exploit à Tessenderlo. Royalement servi par Mouchamps, l’inévitable Bangoura portait ses couleurs au commandement à moins de cinq minutes de la fin d’une rencontre forcément mais stérilement dominée par l’adversaire. 

Une joie (en partie) ternie par le rush final désordonné des Limbourgeois. Et un Battista remettant le couvert, lui qui avait déjà provoqué la perte du RFCL sur ce même terrain un an plus tôt !

Le plan établi par Marc Grosjean avait permis aux Sang et Marine de prendre rapidement confiance, mais il fut tout aussi vite chamboulé par le premier fait de match : l’exclusion de Bustin, averti à deux reprises en l’espace d’une minute à peine (24e) !

"La perfection n’existe pas, mais j’ai vu une prestation défensive et collective d’une très grande qualité", insistait Grosjean, épaté par cette autre physionomie de match. "Je suis vraiment fier de l’abnégation tactique affichée par mes joueurs. Je sais ce que nous travaillons et j’en vois l’évolution. Il y a un mois d’ici, cela n’aurait pas été possible de jouer de la sorte. Dans le monde du foot, on est éternellement dans l’impatience. L’équipe, plus stable et équilibrée, progresse logiquement."

La question est maintenant de savoir si ce Liège-là est enfin lancé ? Et donc capable de prolonger le plus longtemps possible sa série d’invincibilité.