Liège L’ancien coureur pro a intégré une équipe de Guadeloupe et s’occupe des entraînements des coureurs.

L’ancien coureur pro Gaëtan Bille n’a pas raccroché le vélo. Aujourd’hui devenu spécialiste des entraînements et des préparations de sportifs, il reste un sportif lui-même. Et continue de vivre à fond sa passion du vélo. Avec laquelle il voyage. Il vient d’enchaîner deux séjours en Guadeloupe.

"J’ai intégré un club de Guadeloupe (NdlR : Uni Sport Lamentinois), avec comme mission de le développer", explique-t-il. "J’ai fait un premier voyage au printemps là-bas, pour voir un peu la structure de l’équipe, pour voir comment bien mettre en place une pyramide de jeunes, notamment pour la saison prochaine. Et je viens de faire un second voyage sur place, pour participer à une épreuve, le Tour de Marie-Galante, sur une île magnifique."

Sur laquelle il a donné plusieurs leçons de vélo. En remportant trois étapes ! "J’ai gagné les deux contre-la-montre et une étape en solitaire", détaille l’ancien vainqueur du Grand Prix Pino Cerami. "Et je termine troisième du classement final. Ce n’était pas une course UCI, c’était une épreuve comme le Triptyque ardennais. La course en elle-même était assez décousue, pas très contrôlée. Un peu comme une kermesse chez nous. Mais au niveau du climat, c’était le top. Tout comme au niveau des paysages. On dit que les plages de ces îles sont les deuxièmes plus belles plages du monde. C’était un magnifique décor."

Il retournera fin juillet en Guadeloupe. "Pour le Tour de Guadeloupe, qui, lui, est une épreuve UCI", ajoute Gaëtan Bille. "Ce sera donc plus relevé. Mais j’irai avec l’envie d’y faire quelque chose. J’en ai fait un objectif, comme ce rendez-vous est très important pour l’équipe."

Pour laquelle il va s’occuper, sur place et à distance, des entraînements des coureurs. "J’avais vraiment de bonnes sensations sur le Tour de Marie-Galante et j’espère en avoir encore de meilleures sur le Tour de Guadeloupe."