L'ancien Diable Rouge vient de monter avec Lens et devrait y prolonger l'aventure en Ligue 1.


La fin définitive des championnats vient d'être sifflée en France. Une bonne nouvelle pour le Lens de Guillaume Gillet qui rejoint la première division française. "Nous attendions ce moment. C'était logique de ne pas poursuivre la compétition dans les conditions actuelles", dit l'ex-Anderlechtois.

A 36 ans, il espère donc avoir encore l'opportunité de démontrer toutes ses qualités en Ligue 1. En fin de contrat, il ne cache pas son envie de prolonger l'aventure avec les Sang et Or. "Cette accession en Ligue 1 me booste énormément. Avoir l'occasion de jouer au niveau professionnel à mon âge, c'est fantastique."

Formé au RFC Liège, il a toujours promis qu'il aimerait finir sa carrière dans son club de cœur mais ce ne sera bien entendu pas pour tout de suite. "Je me sens toujours en forme et apte à jouer au plus haut niveau. Je ne me fixe pas d'âge, je veux simplement continuer le plus longtemps possible. Ce qu'a fait Timmy Simons en Belgique, par exemple, est pour moi un très bon exemple."

Si les supporters du matricule 4 se sont toujours réjouis d'un retour de Gillet à Rocourt, nombreux sont ceux qui commencent à s'inquiéter de l'âge auquel le joueur reviendra et de ses qualités physiques à ce moment-là. "Leur réflexion est tout à fait logique", poursuit Guillaume Gillet, très compréhensif. "Mais ça ne sera pas maintenant. Liège reste une troisième division. Bien sûr, je reviendrai jouer si j'en suis capable mais je n'ai pas envie d'être un boulet et je veux décider moi-même du moment. Mon objectif reste de pouvoir un jour porter à nouveau ce maillot puis il sera temps de raccrocher les crampons et d'analyser ce qu'il est encore possible de faire. Je m'entends très bien avec le président Lacomble et nous discutons très souvent", explique-t-il.

Maintenant, Guillaume Gillet peut profiter de quelques semaines de repos complet bien méritées, en attendant de pouvoir fêter comme il se doit cette montée avec ses coéquipiers et les supporters.