Les Rats, battus 0-2 par les Francs Borains, sont donc restés muets deux semaines consécutives.

Le penalty logique très rapidement concédé a orienté le reste d’une rencontre qui a vu Hamoir être battu pour la seconde fois d’affilée sans avoir démérité. Les Rats ont certainement de quoi pester face à un arbitrage trop hautain, mais on n’oubliera pas non plus le manque de réalisme devant le but adverse.

"Je ne discute pas sur les faits de match. L’arbitre prend sa décision et, même avec le VAR, on peut encore parlé. Ce qui me dérange, c’est la provocation de cet homme quand il est rentré aux vestiaires. On va d’ailleurs envoyer un courrier à l’ACFF. D’un point de vue foot, il n’y a eu qu’une équipe sur le terrain. Il n’y a rien d’autre à dire ! On les a dominés de la tête et des épaules. On a su jouer à nouveau un match plein. Malheureusement, on ne récolte pas le fruit de notre travail. Je suis sûr que sur le long terme cela va payer. Quand on malmène de telle sorte le leader et le candidat incontesté au titre, c’est de très bon augure. Il manque juste un peu de finition et on vient de tomber sur deux très bons gardiens. Je n’ai pas de reproches à faire à mon équipe sur les deux dernières rencontres."

Et même si Hamoir reste sur un 0 sur 6.