Les Visétoises se sont qualifiées avec la manière pour les quarts de finale de la Coupe de Belgique.

Après les événements de lundi dernier à Eynatten, on attendait la réaction des Visétoises face à une équipe certes cinquième en D2 mais qui évoluait encore parmi l'élite la saison dernière.

Emmenées par Monia Masrouki, les filles d'Ingrid Segers se montraient déterminées mais aussi fébriles, ce qui provoquait de nombreuses pertes de balles. De plus, la gardienne locale, un fameux gabarit, multipliait les arrêts. Overpelt, très rapide et efficace en contre, prenait donc le large à 8-4.

Fien Boons était la première à se rebiffer. L'entrée au jeu de Coraline Dubuc faisait du bien et Laura Martin effectuait plusieurs arrêts. Visé jouait davantage avec sa tête, Clermont prenait confiance et les Visétoises prenaient pour la première fois l'avantage à la 26e (10-11).

Le plus difficile était fait. Après la pause, Visé poursuivait avec une défense agressive en 5-1 et beaucoup d'efficacité, notamment dans le chef de Dattolico et Radermecker mais aussi de filles plus effacées ces dernières semaines, comme Delle Vedove ou Le Brigand.

Touchées dans leur orgueil, les Visétoises ont démontré qu'on pouvait compter sur elles pour honorer le blason d'un club qui, s'il n'a plus autant d'aura que par le passé, n'en demeure pas moins une institution du handball belge et se doit de terminer chaque saison dans le top 4.

FÉMINA VISÉ: Martin 30', Almanza 30', Clermont 8, Carabin, Masrouki 1, Boons 7, Dattolico 3, Le Brigand 4, Delle Vedove 3, Radermecker 5, Dubuc 3, Maes 1.

Intermédiaires: 5-3, 10-6, 12-13; 17-21, 20-27, 23-35.