Il fallait attendre 11 minutes pour voir le premier but d'Uilenspiegel. C'était dû à la bonne prestation de la défense visétoise, à quelques arrêts de Piccoli et à pas mal de maladresse côté néerlandophone. Même les deux minutes de suspension de Clermont n'y faisaient rien. Visé aurait dû profiter de cet espace-temps pour creuser définitivement l'écart mais le score n'était que de 5-0.

Soudain, Uilenspiegel retrouvait de sa superbe tandis que Visé continuait à gaspiller. Ce n'est qu'à partir de la 20e, lorsque Van de Wal entrait véritablement dans son match, que la sérénité revenait dans le clan visétois, ce qui leur permettait d'atteindre le repos avec un écart de six buts.

En début de deuxième période, la deuxième gardienne d'Uilenspiegel signait plusieurs arrêts consécutifs mais le Fémina Visé restait très solide défensivement. A partir de la 38e, Uilenspiegel restait même à nouveau 12 minutes sans marquer et, contrairement à ce qui s'était produit en début de rencontre, Visé en profitait cette fois pour créer un écart définitif par Houben et Clermont.

Les Visétoises conservent donc le maximum de points avant une semaine de repos puis un déplacement à Eynatten.

Femina Visé: Piccoli, Houben 10, Dattolico 3, Clermont 6, Carabin, Himberlin, Van de Wal 11, Delle Vedove, Dister, Bearzatto 1, Vlachos, Gysens, Le Brigand et Jas.
Intermédiaires: 5-0, 9-6, 16-10; 18-14, 25-15, 31-19