Liège

Les joueurs du HC Visé sont arrivés à Mogilev, où ils disputent dimanche (15 heures belges) les huitièmes de finale aller de Challenge Cup face à Masheka. Une rencontre arbitrée par un duo macédonien.

A leur arrivée à l'aéroport de Minsk, un car les a emmenés pour un voyage de 200 km sur une autoroute pratiquement toute en ligne droite vers Mogilev, avec des forêts et de la neige à perte de vue.

Une autoroute au bord de laquelle ils ont pu voir des enfants jouer sur des lacs gelés, des joggeurs sur la bande d'arrêt d'urgence mais aussi des cadavres d'animaux dépecés.

Mogilev, ville de 300.000 habitants a été l'une des plus impactées par la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, qui n'est qu'à 360 km.

C'est dans ce décor peu hospitalier qu'il faudra tenter d'obtenir un premier bon résultat ce dimanche avant le match retour, fixé à dimanche prochain à Visé.

Une fois installés à l'hôtel Tourist, les joueurs se sont ensuite rendus au hall omnisports Olimpiets afin d'y prendre leurs marques et d'effectuer un léger décrassage. Un hall très moderne qui peut accueillir jusqu'à 1.500 spectateurs. Ce n'est qu'à 22h15 locale qu'ils ont pu souper.

Ce samedi matin, après le petit-déjeuner et une courte balade dans cette ville assez jolie qui semble vivre avec son temps, ils auront droit à une séance de théorie.

A noter encore que la température est assez clémente puisqu'il ne fait "que" -2 degrés alors que la moyenne à cette période de l'année est de -9° et qu'on annonce -16° pour la semaine prochaine.