Une fin de première mi-temps compliquée a coûté cher aux Mosans.

Après 3 arrêts de part et d'autre, le premier but tombait enfin après quatre minutes en faveur de Visé, qui doublait même la mise par Benjamin Danesi. Mais Bocholt revenait chaque fois au score, et ce jusqu'à la 16e (6-6)

Durant les quatre minutes suivantes, Visé décidait de presser et l'écart était à nouveau de deux buts (9-7). Mais les 10 dernières minutes étaient une véritable catastrophe pour les Oies. Elles ne réussissaient pas un seul de leurs tirs. Et au repos, le marquoir affichait 9-17. La messe était dite.

Et le score aurait pu être plus lourd sans les 9 arrêts de Schenk en 17 minutes. Hadzic passait lui complètement à côté de son début de match, n'inscrivant aucun but face à une solide défense.

Visé redémarrait mal en encaissant 2 buts en une minute. Tous se demandaient ce qui arrivait... Finalement, les locaux accéléraient un peu le jeu et réduisait l'écart à cinq buts à 13 minutes du terme (19-24) grâce à trois buts... d'Hadzic, notamment.

Mais ce n'était bien sûr pas suffisant pour revendiquer quoi que ce soit. Les deux formations se quittaient sur le score de 25-29.

On notera tout de même la blessure de Kedziora à la fin du premier acte.

HC VISE BM 25 – 29 BOCHOLT

HC VISE : Schenk 30, Siraut 30; Gava, Cusumano 2, B. Danesi 7, Flajs 3, Vancosen 3, Marchal, Mormont, S. Danesi 2, Brixhe, Kedziora 2, Bello 1, Hadzic 5.

INTERMEDIAIRES : 4-4, 9-7, 9-17; 15-22, 19-25