Liège

Bocholt a remporté la BeNeLeague. Il a battu Visé 30-27 en finale. Malgré la fatigue, les Visétois ont défendu cranement leur chance et n'ont rien à se reprocher.


Korneel Douven l'avait annoncé: Visé tenterait de casser le jeu au maximum. Et il y parvenait très bien, avec une défense très solide de Rola sur Damian Kedziora et, surtout, un Kevin Siraut de la meilleure veine (14 arrêts en première mi-temps).

Les Visétois trouvaient aussi très bien Vancosen et profitaient de leurs possibilités de contre-attaque avec Cusumano. En revanche, hormis dans le chef de Hadzic, les tirs manquaient de précision.

Bocholt, lui, ne parvenait pas à accélérer le jeu. Pas avant la vingtième minute, du moins, moment où il passait devant pour la première fois. Mais Douven faisait alors entrer son banc et Marchal prenait très bien la relève de Benjamin Danesi.

Bocholt resserrait sa défense et jouait plus vite. La deuxième mi-temps recommençait très mal pour Visé, qui encaissait un 4-0. La fatigue se lisait dans les yeux des Visétois, qui avaient joué 80 minutes la veille mais deux penalties de Rola et deux buts de Vancosen ramenaient Visé à 22-22 partout.

Deux pertes de balle coûtaient cependant cher à l'équipe de Korneel Douven qui, cette fois, ne revenait plus. "Je suis cependant très fier de mon équipe", disait le coach. "Après le match d'hier, je ne pensais jamais que nous tiendrions aussi longtemps ce dimanche."

Les deux équipes vont à présent se rencontrer deux fois en play-offs pour le championnat de Belgique puis peut-être encore trois fois en finale de celui-ci.

A noter qu'en Coupe d'Europe, l'équipe B de Visé s'est inclinée 42-19 en quarts de finale retour à Saint-Pétersbourg.

La fiche du match

Visé: Siraut (55'), Lupica (5), Carvalhais 4, Cusumano 4, B. Danesi, Flajs, Vancosen 7, Rola 4, Glesner 3, Marchal 1, S. Danesi, Bello et Hadzic 4.

Intermédiaires: 2-3, 7-7, 12-13; 20-16, 25-23; 30-27