Comme la semaine dernière à Aalsmeer, Visé a laissé filer un avantage de trois buts.

Après deux matches sans victoire, Visé voulait absolument profiter de la visite de Tongres pour se défaire d'un concurrent en vue des play-offs de la BeNeLeague et profiter du match nul de Bevo face à Tongres.

A 5 minutes de la fin, il semblait bien parti pour atteindre son objectif puisque le marquoir indiquait alors 27-24. Techniquement, c'est donc à nouveau en fin de match que Visé a perdu un point. Mais à vrai dire, les joueurs de Korneel Douven n'ont jamais vraiment été dans la partie.

Leur première mi-temps, surtout, fut assez catastrophique. Si la défense était relativement bien en place, Schenk a tout de même effectué neuf arrêts et été sauvé trois fois par son montant. Mais offensivement, Vancosen ne parvenait pas à se défaire du marquage de Glesner-Gillé et, hormis Flajs, aucun joueur ne prenait ses responsabilités.

Après la pause, l'entrée au jeu de Kedziora, bien que diminué, a amené de la fluidité à l'attaque visétoise, Vancosen et Bello trouvant leurs marques. Tongres commettait plus de fautes et, après un penalty arrêté par Siraut à 21-20, Visé en profitait pour se détacher.

Mais en fin de match, il oubliait à nouveau de gagner du temps et manquait d'agressivité. Sans un arrêt de Siraut sur le buzzer, il aurait même perdu la totalité de l'enjeu.

Visé: Schenk (40'), Siraut (20') 1, Flajs 4, B. Danesi 2, Vancosen 8, S. Danesi 3, Cusumano 1, Bello 5, Brixhe, Gava, Marchal, Kedziora, Hadzic 4.

Intermédiaires: 4-3, 8-8, 11-12; 17-17, 23-21, 28-28.