Liège

Avec ses vingt réalisations, Henri Neerdael reste le meilleur buteur de l’élite provinciale malgré une longue absence.


Même si Wanze/Bas-Oha est deuxième au général, sa saison est loin d’avoir été un long fleuve tranquille. Le club a remercié Éric Kerstenne durant la trêve hivernale pour donner sa chance à Jean-Yves Mercenier, son joueur qui n’avait jamais entraîné auparavant. Autre perte non négligeable, celle du puissant attaquant Henri Neerdael, durant trois mois.

"J’étais blessé à la malléole, je ne pouvais plus faire aucun sport. J’ai même pris 7 kilos et je n’en ai perdu qu’un depuis mon retour" , explique l’attaquant.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, Henri Neerdael était meilleur buteur lorsqu’il a été écarté des terrains en novembre. Et à son retour, il l’était toujours. "C’est incompréhensible. J’ai cinq buts de plus que William Mauclet d’Aubel mais si je marque autant, c’est grâce à mes coéquipiers" , justifie celui qui porte le numéro 9.

Aujourd’hui, l’avant porte toujours le taureau doré sur son dos, et il espère le conserver jusqu’au terme de la saison. "C’est un de mes challenges personnels" , avoue le p’tit bleu revenu à Wanze/Bas-Oha pour décrocher le titre. "Raeren a été plus régulier que nous mais j’aimerais monter via le tour final, sinon ça serait un petit échec car le potentiel, nous l’avons."

Si Wanze/Bas-Oha a connu une période de fluctuation avant la trêve, il semblerait que tout va mieux. "L’équipe ne tournait plus et quand cela arrive, se séparer de l’entraîneur est la solution facile. Personnellement, j’aimais bien Éric Kerstenne. La tâche de Jean-Yves Mercenier n’a pas été simple avec un gros noyau. Je sais que ce n’est pas facile pour lui de coacher et de jouer en même temps mais il arrive à imposer son style. En tout cas, à l’entraînement il est toujours aussi difficile à prendre (rires) " , raconte Neerdael.

Si tout ne se passe pas comme dans ses rêves, Henri Neerdael restera tout de même au club la saison prochaine. "J’ai été l’un des premiers à avoir prolongé. J’estime que ma saison est très bonne, et mes dirigeants aussi visiblement."