Samedi, les Bulldogs de Liège recevaient, en première manche de la finale de BeNeLeague, l'équipe de Heerenveen. Le score s'était soldé par une défaite liégeoise, sur le score de 0-2, avec un match engagé sur tous les niveaux. Dimanche, la deuxième manche se jouait chez les voisins du nord et la physionomie du match fut tout autre.

Après sept minutes à peine, le capitaine, Jordan Paulus, perçait le filet avec un but rassurant et motivant pour les troupes liégeoises. Malgré quelques fautes dues à l'intensité des débats, les Liégeois continuaient à mettre la pression et plantaient un deuxième but sous les coups de Bryan Kolodziejczyk qui voulait faire oublier la défaite de samedi.

Le troisième tiers-temps fut une guerre des tranchées, sans aucune phase permettant un renversement de situation.

A deux minutes du terme, les Néerlandais demandaient un temps mort qui ne changea rien à la physionomie du match, donnant une victoire méritée aux Bulldogs. De Smeet mit tout le monde d'accord avec un ultime but, mettant les Bulldogs à 0-3 en fin de partie !

Le dernier virage se jouera mardi, à Liège, pour une belle qui promet tous les espoirs. Coupe, championnat et... BeNeLeague... Un triplé historique ! On attend la ferveur des supporters liégeois mardi à Liège ! Le chaudron ardent n'aura jamais aussi bien porté son nom !