Vous n'arrivez plus à suivre ni à comprendre l'histoire du match Fize-UCE Liège du 19 octobre dernier? Rassurez-vous, c'est normal. On rembobine la cassette.

Le dimanche 11 octobre, Fize devait recevoir l'UCE Liège pour un choc important entre deux équipes citées parmi les candidats au titre en P1 liégeoise. Mais le coronavirus avait eu raison du match. Enfin, plus ou moins... Un joueur des Espagnols semblait avoir reçu le résultat de son test environ 2h30 avant le début de la partie. Et celui-ci s'était révélé positif. Informé, le Comité Provincial de Liège avait décrété que la rencontre devait avoir lieu car l'annonce avait été faite trop tardivement. En effet, le règlement précise qu'une telle demande de report doit être faite avant midi.

Cependant, après concertation, les deux clubs n'avaient pas souhaité jouer et avaient décidé qu'il était plus sage de rentrer directement à la maison pour éviter tout risque de contamination supplémentaire. Après analyse, le CP avait décidé d'infliger un score de forfait aux deux équipes. Fize perdait donc 0-5 et l'UCE 5-0. Les clubs étaient allés en appel et l'ACFF avait rendu le même verdict que le CP, soit maintenir le score de forfait pour les deux équipes.

Le dossier est passé devant la Commission d'Evocation qui, elle, a rendu un tout autre verdict, jugeant le recours de Fize fondé. La commission d'évocation avait annulé la décision et renvoyé la cause devant le Comité d’appel ACFF, autrement composé. Par ailleurs, elle mettait les frais, à savoir le droit d’inscription de 200 €, à charge de l’ACFF.

Ce mercredi le Comité d'Appel de l'ACFF a décidé que le match devait être rejoué et non perdu 5-0 et 0-5. Il ne le sera bien entendu pas puisque, depuis, la saison blanche a été décrétée. 

Enfin le coup de sifflet final de cette longue saga?