Le milieu offensif a pleinement justifié son statut. Celui de pouvoir influencer une rencontre.

La rencontre a commencé depuis une demi-heure lorsque Sprimont obtient un penalty après une faute de Mahamat sur Lambrechts. Ribeaucourt se présente, frappe, Debante repousse et Nicolas François seul au deuxième ballon place au-dessus. Ce fut le tournant du match car, jusque-là, les Carriers avaient le match en main. Ensuite, et surtout lors du second acte, Sprimont n’aura plus voix au chapitre.

Assurément l’homme du match, avec ses deux réalisations, Jordan Remacle appréciait légitimement la victoire de ses couleurs acquises avec caractère et abnégation.

"Nous avions plusieurs absents et nous avons dû composer avec des jeunes et, dans cette optique, ce sont trois points qui sont très encourageants pour la suite. En ce qui me concerne, je sais que je peux faire la différence et je dirais même que je suis là pour ça. Nous avons perdu trop de points bêtement en début de saison et j’espère que nous sommes à présent sur le bon chemin. La seule ombre au tableau est la troisième carte jaune que je prends…"

Pour Pascal Jacquemin, sa première défaite à la tête des Carriers était remplie d’amertume. "Nous avons probablement joué notre meilleure première période de la saison mais malheureusement, nous oublions de concrétiser. Ensuite, il y a eu un problème de mentalité car nous n’avons pas eu de réaction…"