Liège

Le club liégeois dignement fêté ses karatékas.

Le Sakura Dojo de Huy a, voici peu, fêté dignement la promotion de plusieurs de ses membres dont une triple remise de ceinture noire Shodan (1er dan), ce qui est assez exceptionnel. Cette remise de diplôme (ou menjo) correspondait avec le kagami biraki, cérémonie japonaise qui suit généralement les fêtes de nouvel an.

Les candidats à la promotion ont dû, deux heures durant, montrer leurs aptitudes devant le jury et devant le public, les amis et les familles. Ils ont montré qu’ils maîtrisaient les trois valeurs de la discipline: le "shin", qui représente l’esprit, le coeur, la motivation; le "gi", qui représente l’habileté technique et le "tai", la forme physique.

Sébastien Simkay, Lionel Orban et Yves Bernard ont prouvé qu’il n’y a pas d’âge, pas de parcours type pour atteindre la ceinture noire. Le chemin est parfois long, beaucoup se découragent, mais aujourd’hui, leurs efforts sont récompensés.

Epinglons d’autres promotions pour le club avec Stéphane De Costa qui a reçu un yondan 4e dan, Nathalie Morsa qui a obtenu un rodukan 6e dan et Didier Simon un hachidan 8e dan.

Cette belle journée s’est achevée par le traditionnel kagami biraki et par un buffet pour les membres présents.


>>> Infos: www.sakura-dojo.be