Course à pied Il a suivi à la lettre les consignes de son coach pour récupérer et éviter les blessures.

On aurait pu penser à une contre-performance dans le chef de l’athlète kényan. En effet, le facile vainqueur des Quatre Cimes ne terminait que deuxième des 10 Miles de Liège.

Il n’était pas question de faiblesse mais de stratégie, comme l’explique Larbi Chababe, son coach. "Après sa victoire à Battice, je lui avais demandé une séance d’entraînement actif. Il n’avait plus du tout couru après les Quatre Cimes. Ici, aux 10 Miles, il a couru avec des Adidas Boost, des chaussures d’endurance. Il n’a pris aucun risque sur ce parcours très dangereux. Isaac est en pleine préparation pour les 10 Km de Houilles, en France, où il vise un chrono en 27’55. Il devrait aussi s’aligner à Venloo sur le semi avec un objectif fixé à 59’. Ensuite, ce sera le marathon de Rotterdam avec un chrono espéré en 2 h 05."

Isaac est un boulimique de travail ! Il avale preque 200 km par semaine. Il a récemment gagné le semi de Nivelles, pulvérisant du même coup le record d’Amaury Paquet de près de 2 minutes. "Isaac est arrivé dans le Team De Valois il y a deux mois , continue Larbi Cha babe. Il est venu ici pour booster notre groupe d’entraînement et pour travailler sa vitesse pure. Au Kenya, il rivalise avec les meilleurs. Il fait partie du Team Volare Sport, plusieurs fois recordman du monde sur marathon ces dix dernières années. Il termine toujours dans le top 10 des courses kényanes, aux côtés des meilleurs de la discipline."

Ce petit gabarit ultraléger a toutes les aptitudes et la volonté pour aller loin, pour aller vite. Il l’a montré aux Quatre Cimes, où il n’a mis qu’1 h 51 pour couvrir les 33 km et les nombreuses difficultés de l’épreuve. Liège était une reprise, pas une défaillance.