Ce samedi a lieu le dernier match de la phase classique de Nationale 1. La course aux playoffs est plus intense et passionnante que jamais puisque six clubs se battent pour quatre places. L'affiche du week-end, c'est RFC Liège-Olympic Charleroi, dans une ambiance qui s'annoncent dingue puisque plus de 1000 places ont déjà été vendues en prévente. Après leur faux pas au Patro Maasmechelen, les Sang et Marine doivent et veulent absolument l'emporter pour terminer dans le top 4. D'autant plus qu'ils pourraient  perdre les trois points acquis face à Dender. Pour rappel, les Liégeois l'avaient emporté 3-0 mais n'avaient pas aligné le nombre suffisant de joueurs de moins de 21 ans sur la feuille de match. L'Union belge avait réclamé, avant de retirer sa plainte. C'est finalement Dender qui conteste. 

Alors que tous s'attendaient à un verdict cette semaine avant la dernière journée de championnat, il n'en sera finalement rien puisque le Comité Sportif jugera l'affaire mercredi prochain, le 4 mai, pour une simple question de respect des procédures et des délais. Il est donc très peu probable que Liège sache s'il est ou non dans le top 4 au terme de la journée de samedi, à moins que ses concurrents directs ne perdent des plumes. Le climat s'annonce très particulier sur Rocourt samedi soir... 

Le tour final en danger? 

Quelle que soit la décision prise par le Comité Sportif, il y a de fortes chances que Liège ou Dender conteste, surtout si l'un des deux n'est pas parmi les quatre premiers après le jugement. Le tour final commence quant à lui le 8 mai. Mais pourra-t-il réellement être lancé si l'on ne connait pas exactement les équipes qui y participent? Il est donc possible que le début soit décalé et que la saison ne se termine pas le 25 mai. Recaser d'éventuels matchs remis au milieu des autres ne sera en tout cas pas possible puisque le calendrier déjà très chargé prévoit deux rencontres par semaine (le dimanche et le mercredi).