Laurenz Rex n’a pas loupé ses débuts chez les professionnels. Le Liégeois savait à quoi s’attendre, puisqu’il avait déjà disputé plusieurs courses au plus haut niveau ces dernières années, quand il était dans la structure continentale pour espoirs de sa formation actuelle. Mais le coureur de Raeren a été satisfait de voir qu’il peut bien répondre aux attentes de son équipe Bingoal-Sauces Pauwels Wallonie Bruxelles.

Son boulot a été bien en lumière récemment sur le Baloise Belgium Tour, mais aussi sur le Championnat de Belgique. "Je suis effectivement content de ma première saison avec le statut de coureur professionnel, explique-t-il. Je me sens vraiment bien depuis le Tour de Belgique, qui m’a fait du bien au niveau de la condition. J’y ai fait du travail pour l’équipe, elle a vu que je peux faire un bon train pour Timothy Dupont, notre sprinter. C’est ma philosophie : me mettre au service de notre collectif. Car c’est comme cela qu’on apprend, qu’on progresse."

À 21 ans, Laurenz Rex veut continuer à évoluer dans le peloton pro ces prochaines saisons et veut donc poursuivre sur cette lancée. "Je me suis mis en confiance, ajoute-t-il. La semaine dernière, je me suis classé cinquième de la course de Kemmel. J’étais dans l’échappée de huit coureurs. Malheureusement, nous avons été repris juste à la fin. J’ai encore tenté de faire le coup du dernier kilomètre. Et quand j’ai été rattrapé par le peloton, j’ai poursuivi mon sprint pour aller chercher cette place d’honneur."

Sa bonne forme actuelle et son boulot pour les leaders n’ont pas échappé à la direction sportive de son équipe, qui lui avait offert le rôle de leader, dimanche, sur le 2 Districtenpijl Ekeren-Deurne, une course UCI de catégorie 2. "C’était chouette de recevoir cette opportunité de la part de l’équipe, c’est une belle reconnaissance, malheureusement, cette épreuve a été arrêtée à cause des inondations sur le parcours", déplore Laurenz Rex, qui avait terminé troisième du DH Challenge Ekoï des espoirs, l’an passé.

"Maintenant, je vais enchaîner avec les entraînements collectifs avec l’équipe. Qui détermineront certainement la sélection pour le prochain Tour de Wallonie."

Auquel il espère participer.