Il y a deux mois, le siège provincial de Liège quittait ses locaux de Rocourt pour s'installer dans l'ancienne caserne de Saive, reconvertie en business center.

Ce vendredi, le manager provincial Didier Petitjean et les administrateurs liégeois ont présenté leur nouvelle base.

Marc Bolland, le bourgmestre de Blegny, a insisté sur la volonté de la commune, qui a racheté l'équipement à la Défense Nationale, d'en faire un espace où les epaces verts étaient importants mais aussi un endroit qui accueille différentes couches de la société: des entreprises établies, des start up, des associations et même un restaurant EFT (Entreprise de Formation par le Travail).

© Sintzen

Gaston Schreurs, trésorier de l'ACFF, a insisté sur l'importance de ce critère dans le choix des nouveaux locaux.

Au niveau opérationnel, Didier Petitjean a fait remarquer que l'espace de travail (140 m2) était sensiblement le même qu'à Rocourt mais que la mise à disposition des salles de réunion était incluse dans le prix de location. Ce qui permet de faire de Saive un véritable siège provincial permettant d'accueillir des formations ou différentes entités proches comme l'Entente Liégeoise, la CEFF, le Bureau Régional des Arbitres, etc.

Le tout, et c'est très important, pour un coût opérationnel environ 75 % moins élevé qu'à Rocourt. Car à l'ACFF, on veille aussi à la bonne gouvernance.

© Sintzen
© Sintzen
 
© Sintzen
 
© Sintzen
 
© Sintzen