Alors que l’on s’attendait à un calme plat au niveau des transferts, ce n’est visiblement pas le cas, en province de Liège en tout cas.

Une situation qui a le don d’irriter Fabian Bruwier, le président de Richelle (D3B ACFF), pourtant toujours discret. Il l’a fait savoir via les réseaux sociaux mais assure que le message ne concerne nullement son club.

“Lorsque l’on contacte des joueurs en P1 ou P2 et qu’on nous demande trois fois le prix ou que l’on voit des clubs proposer des sommes affolantes, c’est à ne plus rien y comprendre. Je ne sais pas comment ils vont pouvoir tenir leurs engagements… ou alors, c’est moi qui ne suis pas en phase. Je suis toujours régulier en ce qui concerne les paiements mais là, je me sens un peu groggy. L’idéal aurait été d’interdire les transferts cette année.”