Matthys parti, Arthur Crémer sera le gardien titulaire pour le premier amical. En attendant la suite…

L’heure est à la première rencontre amicale pour le RFC Liège, ce samedi en début de soirée à Rocourt. Marc Grosjean a convoqué un groupe de 18 joueurs, parmi lesquels on retrouve les deux jeunes gardiens, Crémer (18 ans) et Goffin (17 ans).

Si le départ surprise de Romain Matthys à Eupen oblige le matricule 4 à réactiver son mercato, le club liégeois ne compte pas mettre un gardien à l’essai pour l’occasion. Marc Grosjean titularisera donc logiquement Arthur Crémer dans son premier onze de la saison.

"Je vous le confirme", répond le Juslenvillois, forcément au courant des intentions de ses dirigeants, qui n’ont pas la volonté d’en faire d’emblée un dernier rempart titulaire. Arthur Crémer estime, pour sa part, que sa situation personnelle aujourd’hui n’est pas différente de celle qu’il a vécue jusqu’à présent dans l’ombre de Kakou Matthys. "Je vais continuer à me battre avec la même détermination pour revendiquer ma place dans l’équipe, martèle-t-il. Avec ou sans Kakou, ça ne change rien pour moi. Sans savoir le nom et les qualités du gardien qui débarquera bientôt dans le groupe, je pense même que la concurrence sera sans doute plus rude parce que les choses seront peut-être un peu moins établies. Si je perds un ami ? Non ! Quand on s’entend bien, il y a toujours moyen de se voir en dehors du sportif. Et ce sera le cas."

Serein face à la précipitation des événements, Arthur Crémer évoque le rendez-vous face aux voisins luxembourgeois, qu’il n’aurait en principe pas dû aborder dans la peau d’un titulaire.

"Un match comme un autre, et surtout amical, dit-il. Personnellement, je le prends comme il vient, sans aucune pression particulière. Le plus important sera de mettre en pratique ce que nous avons travaillé durant le stage, une semaine assez rude. D’un point de vue tactique, d’ailleurs, on a déjà pu se rendre compte que l’approche serait différente."