Liège Après deux ans, il s’inscrit déjà dans la lignée des grands clubs francophones.

Liège a toujours été un vivier pour la natation belge à l’image de grands noms comme Sandra Cam, Isabelle et Jean-Marie Arnould, Ann Bonvoisin ou Yoris Grandjean sous l’effigie de Liège Natation, le club cher à André Henveaux.

Aujourd’hui, les locomotives s’appellent Fanny Lecluyse (Mouscron), Valentine Dumont (Namur) ou Juliette Dumont (Perron), qui a, notamment, participé aux championnats d’Europe Senior (Glasgow) en 2018 et aux Universiades (Naples) en 2019. Et derrière, les espoirs reposent sur les jeunes : Joséphine Dumont (Perron), 17 ans (Euro Juniors 2018 et 2019), Ilona Garcia-Zamora (Perron), 16 ans, (Euro Juniors en eau libre) ou Chloé Borré (Perron), 14 ans, qualifiée pour la Comen Cup. "Nos plus jeunes, aux championnats de Belgique par catégories, ont récolté 50 podiums et terminent premiers dans le classement par club", explique Olivier Haquet, le président.

Comment est né le Perron ? Alors que LGN faisait un pas de côté, Dominique Begasse (Chaudfontaine Natation) et Alain Groven (Embourg Natation) cherchaient à unir leurs compétences pour créer un nouveau club référence. "Le Perron est né le 26 mai 2017. En s’affiliant à la Fédération francophone belge de natation, tous les nageurs de compétition des deux cercles ont vu leurs licences transférées au Perron."

Après l’échec du Pôle Swimming de Liège, partenariat entre les clubs de LGN, Dison et Waremme, les plus sceptiques ne donnaient pas cher de la viabilité du Perron. "Nous avons tenu compte des éléments qui ont poussé le PSL au naufrage. Le Perron n’est pas le fruit de l’absorption d’un club mais de la collaboration entre deux clubs. Chacun ayant gardé son identité et son école de natation. Ce n’est que pour la compétition et quand ils ont une licence de la FFBN qu’ils rejoignent la bannière du Perron."

Comment rejoindre le Perron ?

 Depuis quelques semaines, le Perron s’est encore agrandi. En effet, le club de Grâce-Hollogne, le Dauphin Grâce-Hollogne Natation, a intégré la structure.

Le Perron ne cherche pas à délocaliser les écoles de natation. Le Perron est dirigé par un comité sportif qui rassemble les directeurs techniques des cercles qui lui sont affiliés. Il harmonise les entraînements. Notre philosophie est de proposer des structures adaptées aux niveaux et aux ambitions de tous les nageurs. Nous travaillons en étroite collaboration avec différentes structures : les écoles de nage de CHTN, d’Embourg natation, du DGHN et de Grivegnée, l’étude natation Saint-Louis Liège, le Pôle d’excellence de la Fédération francophone belge de natation et le club français Givet Natation et restons ouverts aux autres clubs liégeois.”