Pour la 6e année consécutive, l’Auditeur général des Licences de l’Union belge de Football, sur base du dossier complet et probant déposé par le club, a conclu, dans son rapport à la Commission des Licences, qu’il convenait "d’accorder sans débat la licence de club national amateur au Royal Football Club Liégeois".

La réponse définitive sera donnée le lundi 22 mars par La Commission des Licences mais le club ne semble donc avoir aucun souci à se faire.

Pour ce qui est de la licence pour la D1B, la direction du club a décidé de retirer sa demande de licence professionnelle 1B "afin de permettre à la Commission des licences de lui accorder immédiatement la Licence pour la Nationale 1, sans prolongation des débats au mois d’avril", indique le club, qui rappelle aussi qu'il n'a presque aucune chance de monter d'un échelon au vu de la saison blanche et du fait qu'il n'y aura finalement pas de mini-championnat, comme il en a été question à un moment. "Cette sage décision n’est absolument pas un échec, puisque les conclusions de l’Auditorat confirment la solidité administrative et financière du club, et que les points à améliorer aux infrastructures sont désormais clairement identifiés."

Dans deux ans, les Sang et Marine espèrent rejoindre le monde professionnel. "Plus que jamais, le Matricule 4 confirme son ambition de retrouver le monde professionnel. L’objectif à court terme est de mettre tout en œuvre, avec les supporters, les partenaires et toutes les forces vives du club, pour bâtir une équipe performante capable de jouer la tête du classement lors de la prochaine saison de Nationale 1 et de rendre possible, sportivement, financièrement et administrativement, une montée au terme de la saison 2022/2023."