Liège Victoire d’étape pour Tom Paquot et podiums pour Frehen et Tasset.

La 58e édition du Tour de Liège a, une nouvelle fois, été très animée. Avec un final haletant, vendredi, à Seraing, pour la victoire finale, qui est revenue au cyclocrossman Nicolas Cleppe. Ce Flandrien de 23 ans connaît bien le Tour de la Province, puisqu’il avait terminé deuxième au bout des cinq étapes, en 2018. Mais il a cette fois su avoir le dernier mot, en faisant coup double à Seraing.

"On espérait la victoire finale avec Sylvain Moniquet, mais il n’était pas dans sa forme du Triptyque Ardennais et a dû se contenter de la quatrième place", commente Christophe Detilloux, le directeur sportif des Wallonie Bruxelles Development Team. "Il s’agissait aussi de sa course de reprise après une coupure, on peut donc dire que c’est une très bonne reprise dans ce cas. Comme, dans l’ensemble, notre Tour a été bon."

Avec les Liégeois , qui ont brillé à domicile. "Marvin Tasset avait bien commencé en terminant troisième de la première étape, poursuit l’ancien pro Christophe Detilloux. Dans le sprint de la bonne échappée, il n’était vraiment pas passé loin de la victoire. Cela aurait été super pour lui. Comme il était seul dans ce groupe face à trois Fidea, j’avais décidé de favoriser le contre de Moniquet. Pour le général, c’était mieux d’avoir deux cartes à jouer. Ensuite, nous avons eu deux places de troisième pour Jérémy Frehen. Il avait fait un très bon travail le premier jour, il s’était sacrifié pour le contre de Moniquet. Ses deux podiums montrent qu’il a vraiment une pointe de vitesse. Et ils vont lui faire du bien, car il n’a pas eu de chance cette année."

Et enfin, il y a eu la victoire de Tom Paquot. "Un très beau succès, chez lui, en plus, ajoute son directeur sportif. Il est sorti dans le final dans un groupe. Ils ont été repris juste avant l’arrivée, mais il a su rester bien placé, devant. Et comme le sprint était en faux plat montant, il a su en profiter, car il sait être très puissant. Ce succès peut être un déclic pour lui. Car il a souvent besoin d’être rassuré. Mais sa victoire montre que c’est un gars d’avenir. Cela a donc été un très bon Tour de Liège. Avec les coureurs cités, mais aussi avec tous les autres, qui ont fait le boulot."