Ce week-end avaient lieu deux matchs comptant pour la Coupe de Belgique. Un aller-retour face à Herentals, le rival de toujours. La particularité de cette double confrontation? Elle se disputait chez l'adversaire puisque la patinoire de Médiacité reste indisponible suite aux problèmes techniques qu'elle a connus. 

Les Liégeois étaient toujours privés d'Andy Kolodziejczyk et Loris Darques (blessés) pour les deux matchs, ainsi que de Yoren de Smet, malade le dimanche. Cependant, ils pouvaient compter sur deux nouveaux joueurs, dont l'affiliation a été validée en fin de semaine: Boet van Gestel (26 ans) et Renzo Meulenbeek (23 ans). Le premier cité évolue en défense et est originaire d'Eidhoven, où il a joué, après être passé par Tilburg. Le second vient de Geleen et a toujours joué pour les Eaters, en attaque. 

Avec eux, les Bulldogs ont livré deux excellentes prestations pour parvenir à s'imposer. Samedi, ils l'ont emporté 4-2 face à une formation fort nerveuse qui perdait ses moyens et gaspillait son énergie ailleurs que dans le jeu. 

On s’attendait donc à une forte réaction de Herentals le lendemain mais, à l’image de la veille, ce sont les Bulldogs qui entamaient mieux leur match et parvenaient à gérer, malgré une équipe locale qui tentait de revenir lors de la deuxième période. Score final 1-6 pour les Bulldogs.

Un week-end de rêve pour le club de la famille des Sang & Marine puisque ces résultats comptent aussi pour le classement de la BeNeLeague. Les Bulldogs sont donc leaders du championnat.