C'est dans une patinoire de Liège noire de monde que s'est tenue la première manche de la finale de BeNeLeague opposant les Bulldogs de Liège aux Flyers d'Heerenveen (NL).

Le premier tiers temps s'est manifestement tourné à l'avantage des Liégeois qui ont mis la pression dès le début, proposant de nombreux tirs cadrés vers la cage bien protégée par le gardien de Heerenveen. On a eu droit à un départ engagé, certes, mais fair-play, sans aucun joueur envoyé en prison.

Le 2e tiers-temps s'annonçait plus dur, avec l'exclusion de Trnka pour 5 minutes après un coup de casque irréfléchi ! Trois minutes plus tard, une autre faute forçait les Bulldogs à jouer à trois ! Malgré la résistance héroïque de Troy Passingham, le filet des Liégeois trembla par deux fois, ruinant quelque peu les espoirs de Paulus et de ses équipiers.

La troisième manche tournait encore à l'avantage des visiteurs malgré de courageuses contre-attaques et de merveilleux arrêts de Oosterwijk, le gardien de Heerenveen.

La fébrilité était dans le camp liégeois ce samedi et il faudra retrouver la sérénité dimanche pour la deuxième manche sur la glace néerlandaise. Si belle il y a, elle se jouera mardi à la Médiacité.