Enfin ! Les Crêtes de Spa ont pu être organisées ave les aménagements nécessaires. Des vagues de départs avaient été prévues pour éviter les regroupements trop importants et les consignes furent respectées à la lettre.

En plus d’avoir planifié une nocturne de 10 bornes le vendredi soir, les distances de 10, 21 et 33 km avaient été programmées sur les deux jours. La météo fut clémente et propice à la pratique sportive mais à l’arrivée, il était clair que les organismes étaient marqués. On retiendra cette image de Marie, la quarantaine, qui franchit la ligne en pleurs, à la limite de ses forces.

"En prenant le départ des 21 km, je ne savais pas que j’étais capable d’y arriver. J’ai souffert, j’ai été au-delà de ce que je pouvais imaginer. Quand j’ai franchi la ligne d’arrivée, l’émotion a pris le dessus et je me suis effondrée. C’était autant des larmes de joies, que de souffrance, que de fierté d’y être arrivée. Beaucoup de gens m’ont applaudie et encouragée : ça aussi, c’est la magie des Crêtes de Spa."

Antoine Schauwers (20 ans), termine deuxième du 10 km, derrière Brahim Gharbi (tous les résultats ici). "Je suis plutôt étonné de ce résultat. Je suis davantage pistard que traileur et je venais ici en mode amusement et entraînement. J’ai dû me mettre à l’arrêt quelques mois à cause d’une blessure et je n’ai repris le travail qu’il y a un mois. J’ai pris le départ vendredi soir, sans aucune référence par rapport aux autres chronos. C’est assez perturbant : on ne voit pas son adversaire et on court contre soi plutôt que contre les autres. Ceci dit, c’est une belle deuxième place que je dois savourer pour un retour à la compétition."

Sur les autres distances, ce sont encore de grosses pointures qui ont gagné les honneurs. Le 21 km fut remporté par Michaël Castermans (Visé, 1.16.27) qui, en outre, est 2e au chrono de la montée de la piste de ski. Il devance de 4 minutes le Spadois Vincent Vercammen. Gaby Andres est la première dame sur la distance, sur un chrono bloqué à 1.39.49.

Sur le 33 km, personne n’a pu rivaliser avec Xavier Diepart qui a bouclé la distance en 2.25.25.

>>> Nos photos des Crêtes de Spa <<<