Il aura fallu attendre le dernier quart pour voir les Panthers s’extirper enfin du piège tendu par les Phantoms de Boom, essentiellement grâce à l’excellente sortie de Roksana Schmidt, aussi rayonnante (32 points) qu’elle n’avait été transparente quatre jours plus tôt. Après leur carton offensif à Malines, il s’agissait en effet pour les Panthers de confirmer à l’occasion de la seconde de leurs trois grosses affiches de la semaine.

Attendues de pied ferme par les Phantoms locales, les filles de Pierre Cornia démarraient plutôt bien quand soudain tout semblait se gripper, et particulièrement la défense trop facilement prise en défaut. Distancées à 11-4, les Liégeoises réagissaient (déjà) par Roksana Schmidt. Avec 16 unités en 20 minutes (4/8 au-delà des 6m75), c’est la Polonaise qui, avec l’aide de Laura Henket, gardait les Panthers, au contact au repos (41-37) alors qu’elles avaient été dominées toute au long de la première période.

Pour espérer s’imposer au Brax-Hall, c’est d’abord en défense qu’il s’agissait de resserrer les boulons. Ce que les Liégeoises s’appliquaient à réaliser dès la reprise. Mais si elles repassaient en tête à 43-48, la réaction locale ne tardait pas grâce aux tirs d’Emma Bell (4/6 aux 3pts) qui remettait les Phantoms aux commandes à l’issue du troisième acte (30e : 62-57). Alors que la défense liégeoise répondait enfin présente, c’est alors à nouveau Roksanna Schmidt qui, en patronne, prenait les choses en main pour faire finalement basculer cette rencontre dans l’escarcelle des Liégeoises qui tenteront la passe de trois samedi face à Namur.

La fiche du match

Boom : Lyssens -, VAN BUGGENHOUT 6-1, GOYVAERTS 11-4, Van Eupen 2-6, JORIS 6-6, S.BELL 4-0, Van Hoof 4-0, Apers 0 - 0 LAUWERS 0-2, Bah 2-2, E.Bell 6-8

Liège : Tremblez -, Doppée 6-4, LEBLON 2-2, SCHMIDT 16-16, DESCAMPS 0-2, HENKET 9-8, Franquin 4-0, Peeters 0-0, Bremer 0-0, MAES 0-5.

Les quarts : 24-21, 17-16, 21-20, 6-17.