Au terme d’un long suspense, les Panthers se sont finalement imposées sur le plus petit écart (63-62) face à Namur Capitale, l’un des bastions du basket féminin belge depuis des années. Face à l’armada namuroise (quatre étrangères et deux ex-Belgian Cats), les Liégeoises ont souffert, notamment sous les anneaux.

En grosse difficulté au rebond (dominées 34-52, elles ont notamment dû concéder 17 rebonds offensifs) les Principautaires ont néanmoins pu s’appuyer sur la jeune Julia Franquin (double-double 13pts, 11 rbds) et, après le repos, sur l’Américaine Britt Brewer (10 pts, 10 rbds mais également 4 contres au meilleur moment) pour finalement arracher un succès méritoire mais qui semblait un moment largement compromis. En effet, à l’issue des 20 minutes initiales ponctuée d’un triple signé Sarah Dossou, les Namuroises menaient 29-38 et semblaient avoir fait le plus dur. Une grosse réaction locale dès la reprise (9-0) permettait de relancer un suspense qui allait durer jusqu’à la dernière seconde puisque, menées 60-51 à 3 minutes du terme, les visiteuses se rapprochaient à 63-62, score final

Liège Panthers 63 – Namur Capitale 62


QT: 19-17, 10-21, 19-7, 15-17
Liège Panthers: Tremblez -, DOPPEE 9-2, Owana -, DESCAMPS 0-5, Franquin 9-4, Peeters 2-2, Schwarz 0-2, BREWER 2-8, Bremer 0-0, ROTBERG 3-7, MAES 4-4.
Namur : Defosset -, Ogun 5-3, Nawezhi 2-0, DOSSOU 5-3, Baggio 2-0, Matthys -, KLERX 3-0, Davreux 0-0, ZEMPARE 10-6, RANGE 9-6, CARPREAUX 2-6.