Privées de Charlotte Borlée (problèmes de genoux) et avec une Roksanna Schmidt en proie à des douleurs dorsales pendant la semaine, les filles de Pierre Cornia ont été accrochées durant tout le premier quart (16-16). Et pourtant, malgré ses soucis dorsaux, la Polonaise avait démarré très fort la rencontre en scorant les 6 premiers points liégeois. Face à l’engagement des montantes, les Principautaires paraissaient fort empruntées, voire à côté de leurs pompes. Comme souvent, c’est l’entrée de Marie Peeters en tant que joker défensif qui avait un effet de déclic. 
En suivant son exemple, les Panthers serraient les boulons défensivement et limitaient les visiteuses à 9 petites unités dans le second acte tout en dominant copieusement le rebond (53 prises au total !). L’avance de 11 unités acquise au repos augmentait encore durant le troisième quart alors que Schmidt et Henket prenaient totalement la mesure de la défense adverse. Le cap des vingt-cinq longueurs était atteint à l’entrée du money-time et le coach liégeois pouvait alors se permettre de faire tourner l’entièreté de son banc. 

Liege-Waregem 76-49
  • QT: 16-16, 20-9, 16-10, 24-14
  • Liège Panthers: Tremblez 0-4, Doppée 2-0, LEBLON 2-0, Osselaere 0-2, SCHMIDT 13-5, Descamps 0-6, HENKET 8-11, FRANQUIN 3-0, Peeters 1-1, Lecoq -, Bremer 1-5, MAES 6-6 .
  • ION Waregem : M.VANHOUTTE 0-4, CLAESSENS 2-4, Vindevogel 1-1, Debaveye 2-6, K.Vanhoutte 0-0, Marcou 0-2, BOGAERT 2-4, T’Jollyn 0-0, Devoldere 0-0, Foutry 0-0, DESPLENTER 2-3, DESMET 16-0.