Dire que les Panthers se sont fait peur durant près de vingt minutes face à Laarne serait sans doute travestir la vérité. Il n’empêche, à coup de « 3 pts » venus de nulle part, les Gantoises et surtout la paire Deforche-Bevernage (6/8 au-delà des 6m75 à elles deux) ont fait mieux que se défendre pendant deux quart-temps, ne concédant cinq petit pts d’écart que dans les dernières secondes avant le repos (35-30) après en avoir compté 6 d’avance quelques minutes plus tôt.

Les Liégeoises avaient pourtant pas mal démarré. Sérieuses et appliquées, elles commettaient pourtant quelques fautes d’attention immédiatement exploitées par l’adversaire. Autant celle-ci prenaient confiance, autant le jeu des Panthers devenait brouillon avant que Laura Henket et Manon Descamps ne renversent la vapeur d’un 14-4 en 2 minutes.

Tancées au vestiaire par leur coach, les Liégeoises reprenaient sur mode nettement plus convaincant pour compter bientôt douze longueurs d’avance (44-32) dans le troisième quart avant de se désunir. Sans réelle crainte mais gênées aux entournures, les Panthers voyaient leur adversaire se rapprocher à nouveau à 46-39 et 53-45 (30ème).

Mais si les visiteuses dominaient légèrement le rebond (notamment offensif), elles perdaient beaucoup trop de balles face à la défense locale pour pouvoir espérer gêner les Liégeoises. D’autant que Natacha Doppée prenait feu dans le dernier quart et allumait la mèche d’un cavalier seul des Panthers dans des dernières minutes à sens unique. De quoi leur garantir le plus important càd un nouveau succès essentiel dans la course aux Playoffs.

QT: 13-13, 22-17, 18-15, 27-7

Liège Panthers: Tremblez 0-0, DOPPEE 4-10, Leblon 6-3, Osselaere 0-0, SCHMIDT 5-8, DESCAMPS 5-7, HENKET 8-3, Franquin 3-1, Peeters 2-4, Bremer 0-1, MAES 2-8.

Laarne : H.DE WILDE 2-2, DEFORCHE 13-2, KIMPE 0-4, Hostyn 0-2, VAN DEN BROECKE 2-5, BEVERNAGE 11-5, Capoen 2-2, Beeckmans -, Buysse 0-0, Ackaert 0-0, J.De Wilde