Les principes défensifs sont efficaces et le fond de jeu bien en place même chez les plus jeunes. Car c’est avec à peine plus d’un demi-effectif, 7 joueuses seulement du noyau D1, flanqué d’une véritable classe biberon sur le banc que les Liégeoises sont allées s’imposer 59-71 à Charleroi après avoir compté 23 pts d’avance.

Privé cette fois de Rotberg (on craint que le ménisque soit touché), de Leblon et Schwarz (malades) et toujours de Franquin et Borlée (blessées), Pierre Cornia pouvait être satisfait, lui qui louait la défense héroïque de ses "survivantes" (sauf dans le dernier quart quand tout était dit). On y ajoutera la véritable démonstration de Natacha Doppée, tout en maîtrise pendant 36 minutes seule à la mène (22pts, 5 rbds et 3 assists à 8/11) en l’absence de Leblon et puis l’abattage de Manon Descamps, pourtant à peine rétablie et sans entrainement, face à la hongroise Gomajacz, mise sous l’éteignoir après avoir tenu l’égalité pour le Spirou au premier acte.

Avec ce troisième succès et à condition de ne pas se faire surprendre à domicile face à Lummen, plus rien ne semble pouvoir empêcher les Panthers d’accéder au Top 4 pour les Play-offs.

Fiche technique

Spirou Ladies : HAMBURSIN 11 Cambioli 7, DUPIRE 9, Vandewattyne 8, BOTTRIAUX 2, Kenny -, D.Mukeba -, L.Mukeba 2, GOMAJACZ 12, MENSE 2.

Panthers : Tremblez 4, DOPPEE 22, Owona 0, Cop 0, DESCAMPS 11, De Waleffe 3, PEETERS 6, BREWER 10, Bremer 4, MAES 11.

Les quarts : 17-17, 11-20, 7-16, 24-18.