"Nous n’avons pas su limiter Becky Massey et nous avons été peu inspirées en attaque" analysait à chaud Pierre Cornia, bien sûr assez déçu de ce résultat face à une équipe qui se pose de plus en plus en bête noire des Liégeoises.

D’emblée dans le dur face à la défense oppressante des visiteuses, les filles de Pierre Cornia concédaient un 0-9 en moins de 3 minutes. Pire, le chemin de croix se poursuivait jusqu’à un écart maximum de 14 longueurs (3-17). Heureusement, de nombreuses permutations et une défense enfin plus hermétique permettaient aux Liégeoises, emmenées par Henket et Leblon, de boucher le trou pour revenir à 20-23 à l’issue du premier acte.

Poursuivant sur leur lancée, c’était à leur tour de malmener les Malinoises en dépit de l’effacement de leur polonaise Roksana Schmidt. Après 34-33 au repos et déjà un récital de la Belgian Cat Becky Massey (1m88), les Panthers restaient un long moment sans marquer dans un 3ème quart très défensif. Après 41-45 (30è), les Liégeoises repassaient une dernière fois en tête à 50-49 (34ème) avant de plier définitivement face à une Becky Massey insolente et quasiment inarrêtable (30pts, 8 rbds à 11/14)

QT: 20-23, 14-10, 7-12, 14-17

 Liège Panthers: Tremblez -, DOPPEE 3-0, Leblon 10-4, Borlée 0-0, SCHMIDT 2-4, DESCAMPS 3-0, HENKET 10-6, Franquin 6-0, Peeters 0-0, Bremer 0-0, MAES 0-7.

 SKW: VAN GILS 0-3, DE MEYER 8-6, Billaert 0-3, Be.MASSEY 15-15, Baeskens-Charlier 0-0, VERVAET 2-0, De Vooght 0-0, Bi.MASSEY 8-2, Bruyndoncx 0-0