Liège Voilà qui devrait réjouir les supporters du RFC Liège qui attendent tout de même la pose de la première pierre.

C’est désormais devenu une tradition : le club invite les abonnés à venir passer un moment avec la direction et les joueurs à l’entre-saison. C’est l’occasion pour les fans Sang et Marine de poser toutes les questions qu’ils veulent. "Ils étaient environ 120 sur les 600 abonnés actuels", constate Jean-Paul Lacomble, le président.

Durant ce moment de convivialité, il y a eu des discussions sportives et extra-sportives. Le noyau a notamment été présenté.

"Nous avons tenté de confirmer 80 % du noyau de l’année dernière mais nous ne sommes pas les seuls à décider. Le cas récent de Kakou en est une belle preuve. Cependant, nous avons choisi précisément nos renforts et estimons avoir un noyau au moins aussi performant que celui de la saison dernière, si pas plus."

Mais s’il y a bien une chose extra-sportive que les supporters attendent avec impatience, c’est la construction du stade définitif. Aussi heureux soient-ils avec le provisoire après plus de vingt longues années d’errance, ils attendent leur vrai chez eux.

"On avance bien à ce sujet-là, se réjouit Jean-Paul Lacomble. Des informations précises seront communiquées prochainement."

Il ne faut bien évidemment pas s’attendre à la pose de la première pierre d’ici la fin de l’année ! Cependant, c’est tout de même une étape primordiale qui attend le FC Liège : les plans du stade. "Nous ne pouvons pas encore donner de date précise mais ce sera entre septembre et décembre. Tout dépend du travail des architectes."

Si ce dossier prend du temps, les dirigeants n’ont cependant pas chômé. "Il a fallu trouver un équilibre financier entre le sportif et le stade. Nous ne voulons pas dépendre de l’un ou l’autre actionnaire qui pourrait nous lâcher du jour au lendemain. Et il ne faut pas oublier que nous avons dépensé environ 100 000 € en un an sur Wihogne."

Jean-Paul Lacomble révèle tout de même quelques informations quant aux futures installations. "Comme annoncé, il y aura environ 8 000 places dont 5 000 assises. Il faudra également intégrer toute la structure actuellement présente dans ce stade."

Encore un peu de patience, donc…