Pour la première fois cette saison, le RFCL a demandé la licence pour la D1B, en plus de celle pour la Nationale 1 qu'il reçoit habituellement sans difficulté. Celle pour le monde professionnel est bien entendu bien plus contraignante et demande plus de précision, d'autres infrastructures, etc.

A Liège, tout semble rouler puisque l'auditorat a rendu un avis positif et propose à la Commission des Licences d'attribuer les précieux sésames au Matricule 4. "Le club se réjouit de cet avis positif rendu par l’auditorat, qui confirme la bonne santé financière et administrative du club et valide également la mise aux normes D1B des infrastructures du stade de Rocourt. Cette première étape confirme aussi les ambitions affichées par le club de mettre tout en œuvre afin de retrouver le monde professionnel. Habituellement, la commission suit sans réserve l’avis émis par l’auditorat, ce qui permettrait au Matricule 4 de disposer du droit d’accéder au niveau professionnel dès la saison prochaine si les résultats sportifs le permettent. Plus que jamais, l’heure est donc à la mobilisation générale autour de notre équipe, afin de pousser nos joueurs vers la victoire", dit-on du côté de Rocourt. 

Du côté de Visé, la situation est quelque peu différente puisque le club du président Guy Thiry était le seul de Nationale 1 à obtenir le précieux sésame pour le monde professionnel la saison dernière. Cette année, ce dossier semblait donc être moins lourd à réaliser puisque tout était prêt, notamment au niveau des infrastructures qui avaient été revues (éclairage, ajout d'une tribune...) l'an dernier. C'est sans aucun souci qu'un avis favorable a été rendu par l'auditorat. "Nous sommes évidemment satisfaits. Nous nous y attendions quelque peu mais nous ne sommes jamais à l'abri d'une surprise puisqu'il s'agit d'un tout nouveau dossier", commente Christian Bartosch, le directeur général de l'URSLV, spécialiste en la matière. 

En attendant la réponse définitive de la Commission des Licences, et avant de prétendre à la montée, les clubs doivent d'abord se qualifier pour les playoffs en terminant dans les quatre premiers, ce qui n'est pas encore le cas.