Il s’en est fallu de peu pour que Sébastien Bruzzese soit de retour au RFC Liège ce mercredi dans le cadre du match des 16es de finale de la Coupe de Belgique. Le dernier joueur à avoir quitté Liège pour Anderlecht et toujours actif en D1A aujourd’hui a failli retourner chez les Mauves l’été dernier.

"Nous avons été en contact pour que je revienne comme 2e ou 3e gardien. Ça ne s’est pas fait pour certaines raisons. Je suis heureux que le club n’oublie pas ces anciens", déclare le portier, aujourd’hui actif au Cercle Bruges.

Formé chez les Sang et Marine, où il a joué en équipe première, Bruzzese est parti poursuivre sa formation au Sporting en 2007, courtisé par un certain Jacky Munaron. "Anderlecht, c’était un choix d’apprentissage. Je m’entraînais avec l’équipe première, c’était la belle époque. Je suis fier d’être le dernier à avoir réussi mais j’espère qu’il y en aura encore après moi."

13,5 ans après avoir quitté Liège, il n’oublie cependant pas le club de sa jeunesse. "Liège était en D3 et se débrouillait plutôt bien avec les moyens du bord. Raphaël Quaranta (NdlR : coach à l’époque) faisait tout pour garder un maximum de professionnalisme. Aujourd’hui, je suis souvent en contact avec Philippe Boussard. C’est plus qu’un entraîneur, c’est comme un grand-père. J’ai aussi repris des contacts avec Kevin Caprasse et Christophe Kinet car on suit les cours d’entraîneur ensemble. Je n’ai pas l’occasion de regarder les matchs de Liège mais je suis les résultats et lis la presse."

Le dernier rempart espère encore avoir de belles années devant lui mais ne dirait pas non à un retour dans son club. "Si Liège me contacte, c’est certain que je réfléchis. C’est une grande famille. J’espère encore rester en D1 quelques années mais signer à Liège serait une merveilleuse façon de boucler la boucle. Peut-être en D1, qui sait ?"