Liège Futurs Hesbignons, les Hutois Heptia et Licour vont pourtant manquer le derby.

Huy, barragiste rassuré, se rend à Warnant, futur port d’attache des Hutois Bastien Heptia et Johann Licour. Le premier, suspendu, et le second, blessé, manqueront le déplacement dans leur future enceinte.

"Cette entorse métatarsienne me contrarie vraiment", soutient Licour. "D’une part, car elle va m’empêcher de disputer les deux ou trois dernières rencontres. D’autre part, participer à un derby reste attractif."

"Être suspendu pour ce déplacement n’est pas du tout une volonté", assure Heptia. "Cela tombe mal, il est toujours agréable de disputer un match face à un voisin classé dans le top 5."

Autre point commun entre les deux Mosans, ils avaient refusé de rejoindre les Burettes il y a douze mois…

"J’avais hésité", concède Johann Licour. "Un plan d’un an se mettait en place avec Stéphane Jaspart et j’y avais adhéré. Ici, un arrangement était impossible avec Huy vu l’absence de projet ou de discussion."

Bastien Heptia est dans le même trip que son partenaire. "Huy disposait un groupe d’amis et avait décidé de poursuivre ensemble quand Rupcic avait trouvé des sponsors. Pour un an. Aujourd’hui, rien ne nous poussait à… rester."

Et revenir à Warnant n’était pas gagné pour le défenseur ! "C’est vrai, le président Houssa avait dit à l’époque que je ne reviendrais jamais dans son club, où j’avais passé cinq ans. Je dois remercier Mike (Gray), il a fait du bon boulot auprès du président afin que je revienne…"

Quant au derby, il va mettre aux prises deux formations dont les effectifs vont être largement renouvelés. "On veut bien finir la saison", note Licour. "Il y a une rivalité et le président n’a jamais oublié le 11-1", conclut Heptia.


"Ce ne sera pas un match de fin de saison"

Le nombre de saisons à Braine de Merike Anderson et Celeste Trahan-Davis. La plus estonienne des Brainoises et la plus californienne des Brabançonnes sont de l’aventure depuis la saison 2013-14. Une fidélité à toute épreuve et un beau gage de confiance. Manon Grzesinski rejoindra les Castors la saison d’après (2014-15). Celeste a re-signé à Braine (à l’image de l’Ukrainienne Malashenko) et attend sa naturalisation. Merike n’a pas encore été prolongée aux Castors et pourrait être tentée par une reconversion dans le 3X3.