Liège

Ce vendredi soir, dans le cadre de l'exposition "Passion Vélo" ( avec une collection d'un passionné jalhaytois, Jean-Marie Gobert), le musée de Wanne, dans la commune de Trois-Ponts, proposait une conférence avec le cycliste professionnel de la formation belge Lotto Soudal Maxime Monfort.

Jean-Marie Gobert, le propriétaire de tous ces trésors, est un véritable passionné de la petite reine: "Cela fait maintenant plus de 33 ans que je récolte divers objets liés au cyclisme, c'est très éclectique, il y a vraiment de tout." Un vrai passionné qui relate son amour du cyclisme dans quatres ouvrages richement illustrés.

© Guillaume Nicolas

Mais un des sujets les plus évoqués lors de la causerie - animée par Guy Deblire, grand supporter de Maxime Monfort et par le journaliste de la RTBF Sébastien Georis - est sans conteste la récente décision du natif de Nandrin de prendre sa retraite. "Si j'ai décidé d'arrêter, c'est parce que j'ai une très belle opportunité qui se présente mais n'essayez pas de me demander ce que c'est, je le garde pour moi (rires). Vous en saurez plus juste après ma dernière course le 6 octobre lors de la Famenne Ardenne Classic à Marche."

© Guillaume Nicolas

Le coureur belge a pu retracer ses bons et moins bons souvenirs avec de nombreux passionnés présents dans la salle "J'ai bien sûr pas mal d'excellents souvenirs mais le passage du Tour par la Baraque de Fraiture reste ancré dans ma mémoire car j'ai pu profiter de ma famille. Coté regrets, j'ai en tête l'étape de Spa où j'ai eu une fringale et je loupe certainement le maillot jaune de peu et peut-être aussi comme autre regret le fait de ne pas pouvoir rouler avec Phil [NDLR: Philippe Gilbert] la saison prochaine."

En conclusion, Maxime Monfort souligne qu'aujourd'hui, il est possible de faire une carrière professionnelle à un haut niveau en étant propre, il met en avant le soutien imperfectible de sa famille.


Les images de la collection de Jean-Marie Gobert:



Les images de la conférence de presse de Maxime Monfort: