L'histoire avait fait beaucoup de bruit cet été.

C'était devenu la saga de l'été 2019. Heusy et Franchimont se battaient pour prendre place en P2C lors du championnat 2019-2020. Lors de la première parution de la composition des séries en juin dernier, les deux clubs figuraient où ils souhaitaient. Mais de nombreux épisodes ont suivi et les deux formations verviétoises ont finalement été reversées dans la série B. C'est Battice et Herve qui ont pris leur place en C suite à une... promesse du Comité Provincial.

Après quelques recours, Franchimont a abandonné le combat mais Heusy a décidé de le poursuivre jusqu'au bout. Après des réunions au CP et à l'ACFF, un dossier est passé à la CBAS. Le club a dû attendre avant de recevoir la décision de la Cour d'arbitrage. Mais ce lundi, l'avocat du club, Maitre Bertrand Thomas a reçu une bonne nouvelle . "Il a été considéré que les deux décisions querellées, soit celles des 25 juillet 2019 et 14 août 2019, n’étaient pas adéquatement motivées et, par conséquent, fautives. A titre d’indemnisation, la Cour octroie à Heusy un montant de 1.000,00 € considérant qu’il ne s’agit que de la perte d’une chance d’évoluer en P2C. Nous sommes évidemment particulièrement satisfaits de cette décision qui démontre que les décisions prises par l’URBSFA et l’ACFF ne sont pas intouchables", déclare l'avocat.

Sur le plan sportif, cela ne change bien entendu rien et Heusy, actuellement 7e au général, poursuit son bonhomme de chemin en P2B.